PÉROUSE


PÉROUSE
PÉROUSE

PÉROUSE

Bâtie sur un éperon rocheux dominant la vallée du Tibre, Pérouse contrôle une voie de communication, longtemps essentielle, notamment sur le plan stratégique, à travers les vallées de l’Italie centrale. Les Étrusques sont les premiers à en faire un centre important. Des portes monumentales et les vestiges d’une muraille témoignent de cette prospérité.

Détruite en \PÉROUSE 41 lors de la guerre de Pérouse, épisode de la lutte entre Antoine et Octave, puis rebâtie par Auguste sous le nom d’Augusta Perusia, la ville tient encore, au Haut-Empire, dans le triangle allongé de ses murs étrusques. Au Ve siècle, des églises s’élèvent au-delà des murs (situées, selon l’usage du temps, sur l’emplacement de cimetières chrétiens), dont Sant’Angelo qui subsiste encore aujourd’hui. Détruite par le chef ostrogoth Totila, au milieu du VIe siècle, Pérouse végète obscurément jusqu’aux Xe et XIe siècle où, érigée en commune, elle profite des avantages de sa position pour dominer, au prix de guerres contre Assise et Foligno, un vaste territoire, tout en reconnaissant la souveraineté, le plus souvent lointaine, parfois plus effective (ainsi sous Innocent III), de la papauté (dont l’État englobe l’Ombrie). Ville guelfe, Pérouse dirige la lutte de toute la région contre Frédéric II de Hohenstaufen; comme son alliée Florence, elle se donne des institutions favorisant la bourgeoisie, dont un Conseil des prieurs est l’émanation. Une nouvelle ceinture de murailles, nécessitée par l’essor démographique, donne à la ville, au début du XIVe siècle, ce plan en étoile que l’extension contemporaine ne fait que dilater, l’habitat se dispersant le long des crêtes rocheuses. Alors sont édifiés le palais des Prieurs, la cathédrale, et de nombreuses églises, ainsi qu’une série de maisons (encore conservées). Très liée à la Toscane, Pérouse fait ériger une fontaine par Nicolà et Giovanni Pisano, aidés d’un autre Toscan, Arnolfo di Cambio, à la fin du XIIIe siècle. Pérouse témoigne de la même ouverture aux influences extérieures pendant la Renaissance: Agostino di Duccio vient y bâtir la chapelle de San Bernardino, qui reflète l’influence de Léon-Baptiste Alberti. Après 1450, se dégagera peu à peu une école locale de peinture.

Mais déjà commence la décadence politique: dès 1353, le cardinal Albornoz, chargé par les papes de reconstituer l’État pontifical, avait entrepris de combattre les autonomies locales. Tandis que, dans la ville, des luttes civiles opposent les nobles et les plus riches bourgeois au popolo minuto , à l’extérieur, c’est la guerre presque constante; contre les papes, Pérouse doit accepter des alliances qui l’assujettissent à des tyrans laïcs: Gian-Galeazzo Visconti, puis le roi Ladislas de Naples. Une seigneurie locale se forme enfin, avec Braccio di Montone, un aventurier ombrien; mais il est battu et tué à l’Aquilá par les forces conjuguées du pape et du roi de Naples (1424). Une oligarchie nobiliaire maintient une relative indépendance au cours de la période suivante, mais non la paix: deux familles, les Oddi et les Baglioni, se disputent le pouvoir avec une véritable férocité. Jules II, Léon X, puis enfin Paul III en finissent avec l’autonomie de Pérouse: en 1540, les troupes pontificales s’emparent de la ville.

Un lent déclin économique et démographique s’amorce, qui se poursuit jusqu’au XIXe siècle. Bien que capitale de l’Ombrie, Pérouse n’est, avant la Seconde Guerre mondiale, qu’un gros marché rural et un centre artisanal, doté, il est vrai, d’une université. Depuis 1945, une industrie moderne et diversifiée (habillement, produits pharmaceutiques, alimentation) a changé la dimension de ses activités. Pérouse, avec 146 100 habitants en 1992, est notamment l’un des pôles de l’industrie alimentaire italienne: la très moderne chocolaterie de la firme Perugina exporte ses produits dans toute l’Europe, ainsi qu’aux États-Unis.

Pérouse
(en ital. Perugia) v. d'Italie; ch.-l. de la prov. du m. nom et de l'Ombrie; 144 510 hab. Industr.; céramiques.
Archevêché. Université, fondée en 1307. Ruines étrusques et romaines. Palais communal (XIIIe-XVe s.). Cath. gothique (XVe s.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Perouse — Stadt Rutesheim Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Perouse — Pérouse Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pérouse est un nom de lieu et un nom de famille. Toponyme  Italie Pérouse, ville de la province de Pérouse Guerre de Pérouse, guerre civi …   Wikipédia en Français

  • Pérouse — ist der Name folgender geographischer Objekte: Pérouse (Territoire de Belfort), eine Gemeinde im französischen Département Territoire de Belfort La Pérouse Straße, Meerenge zwischen Sachalin und Hokkaido La Pérouse (Mondkrater), ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Pérouse — may refer to: * Pérouse, Territoire de Belfort, a commune of the Franche Comté region of France * Pérouse (river), a tributary of the Vilaine in Bretagne, France See also *Jean François de Galaup, comte de La Pérouse *La Perouse, New South Wales …   Wikipedia

  • Pérouse — Saltar a navegación, búsqueda Pérouse País …   Wikipedia Español

  • Pérouse — (Пюи Сен Пьер,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: 05100 Пюи Сен Пьер, Франци …   Каталог отелей

  • Perouse — Perouse, 1) Bergkette im Departement der Loire; 2) Pfarrdorf im Oberamte Leonberg des württembergischen Neckarkreises; 600 Ew.; wurde im Jahre 1699 von 60 aus dem Thale Perosa eingewanderten Waldenserfamilien gegründet; nördlich davon die… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pérouse — Pour les articles homonymes, voir Pérouse (homonymie) et Perugia. Pérouse Place centrale de Pérouse …   Wikipédia en Français

  • Pérouse — terrain couvert de pierres, de rocaille Briançonnais, occitan, Ille et Vilaine …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Perouse — fr. Perugia …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.